L’agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures « ALNAFT » a été créée en vertu des dispositions de l’article 12 de la loi Algérienne n° 05-07 du 28 avril 2005, modifiée et complétée, relative aux hydrocarbures.

ALNAFT est dirigée par un Comité de Direction qui est composé d’un président, de cinq membres (dénommés directeurs) et d’un secrétaire général. Pour mener à bien ses missions, le Comité de Direction s’appuie sur des directions spécialisées.

ALNAFT est chargée de :

  • Evaluer le domaine minier hydrocarbures notamment par la réalisation des études de bassins,
  • Promouvoir les investissements dans la recherche et l’exploitation des hydrocarbures,
  • Gérer et mettre à jour la banque de données concernant la recherche et l’exploitation des hydrocarbures sous la responsabilité du Ministre chargé des hydrocarbures,
  • Etudier et approuver les plans de développement et leurs mises à jour périodiques et l’octroi des autorisations de prospection,
  • Lancer des appels à la concurrence et évaluer les offres concernant les activités de recherche et/ou d’exploitation et conclure des contrats, assurer le suivi et le contrôle, en sa qualité de partie contractante, de l’exécution des contrats de recherche et/ou d’exploitation conformément aux dispositions de la loi relative aux hydrocarbures,
  • S’assurer que l’exploitation des ressources en hydrocarbures est réalisée en respectant une conservation optimale,
  • Collaborer avec les services du Ministère chargé des hydrocarbures en matière de politique sectorielle et d’élaboration des textes réglementaires régissant les activités hydrocarbures,
  • Suivre, contrôler et auditer les coûts liés aux activités objet des contrats de recherche et/ou d’exploitation,
  • Déterminer et collecter la redevance et procéder à son reversement au Trésor public,
  • s'assurer que l'opérateur, s'est acquitté de la taxe sur le revenu pétrolier (TRP) et de la taxe supérficiaire, ainsi que le cas échéant, le paiement des taxes concernant le torchage du gaz et l'utilisation de l'eau, 
  • Collaborer avec l’administration fiscale pour l’échange d’informations fiscales concernant les contrats de recherche et/ou d’exploitation,
  • Procéder à la consolidation d’un plan à moyen et long terme du secteur des hydrocarbures, à partir des plans à moyen et long terme des contractants, et le transmettre annuellement au Ministre chargé des hydrocarbures,
  • Tenir et actualiser un état des réserves de gaz, un état des besoins en gaz pour la satisfaction du marché national et un état des quantités de gaz disponibles à l’exportation,
  • Veiller à ce que l’approvisionnement du marché national soit assuré par les contractants,
  • Déterminer périodiquement un prix de référence du gaz et, les prix de base des produits exportés (pétrole brut, condensat, GPL),